Collectif Anti-Jeux Olympiques | CAJO

mai 1, 2005

Dopage

Filed under: Dopage — cajo @ 9:02

doperings.jpg

Plus haut, plus loin, plus fort = plus dopé.

La recherche de performances, de gloire et d’argent, passent généralement par la prise de produits dopants.

 


Les Jeux des dopés

Le mythe des « jeux propres », que les responsables sportifs et politiques rafraîchissent à chaque olympiade, a pourtant fait long feu à l’épreuve des innombrables et sordides scandales qui émaillent l’actualité sportive. Le cyclisme, mais aussi l’athlétisme, l’haltérophilie, la natation, le judo, l’escrime, la lutte, le football, le tennis, pour ne prendre que ces quelques grands sports des jeux d’été, sont régulièrement mis en cause dans des affaires de dopage qui mettent gravement en jeu la santé des athlètes, mais aussi leur vie et ridiculisent les pathétiques gesticulations de la « lutte anti-dopage ». Même les plus hautes autorités sportives, l’Agence Mondiale Anti-dopage (AMA) en tête, sont bien obligées de reconnaître que le fléau du dopage est aujourd’hui industriellement organisé par des filières mafieuses internationales qui n’hésitent plus à offrir leurs produits sur Internet, mais également par d’honorables centres médicaux ou laboratoires spécialisés, tel le célèbre laboratoire américain Balco, au cour du scandale du nouveau dérivé de stéroïde, la THG, qui met notamment en cause les « méthodes » d’une grande partie de l’athlétisme américain. La compétition sportive entraîne nécessairement la toxicomanie sportive et l’addiction biologique.

(extrait de : Non aux Jeux olympiques, non à Paris 2012 !)

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.